Canari ou Serin (Serinus canaria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Canari ou Serin (Serinus canaria)

Message par Karine V. le Mar 27 Juil - 4:08

123456789.123456789.123456789.123456789.123456789.123
123456789.123456789.123456789.123456789.123456789.123
DESCRIPTION
FICHE D'ELEVAGE

  • Nom scientifique: Serinus canaria

  • Noms communs: Canari ou Serin

  • Origine: Iles Canaries, Madère et les Açores

  • Sexage: Le mâle est en général plus fin et élancé que la femelle (sauf pour les canaris de postures). Il est courant d'entendre dire que le mâle chante mais pas la femelle. C'est assez vrai..en partie! Il arrive que certaines femelles se mettent également à chanter, mais le chant est alors moins mélodieux que celui du mâle (un peu plus enroué).
    Le critère le plus sûr pour les différencier reste l'observation de l'orifice génital (cloaque) qui forme une pointe chez le mâle alors que celui de la femelle est plus épais et arrondi et son ventre forme une bosse à l'avant :


    Mâle


    Femelle

  • Taille adulte: 13 à 14cm (sauf pour les canaris de postures)

  • Longévité (moyenne): 6 à 10 ans (certains spécimens vivent jusqu'à 20 ans!)

  • Mutations: les canaris sont les oiseaux présentant certainement le plus de mutations de couleurs, de chants et de formes (dit de postures). Ils ont été introduits en Europe en 1478 et ont immédiatement subit de nombreux croisements et élevages intensifs. Ils n'ont plus grand chose à voir avec le canaris sauvage (voir photo en haut à droite).
    Il existe 2 groupes de mutations de couleurs:
    -les lipochromes (sans pigmentation: blanc, jaune, orange, saumon, rouge, mosaïque, ino, satiné, en mutation ivoire, intensif ou schimmel),
    -les mélanines (pigmentation des plumes en forme de stries). Les mélanines sont eux-même composés de 2 types de pigmentations: l'eumélanine (pigments noirs) et le phaeomélanine (pigments bruns). Les mélanines sont dits "oxydés" lorsque les stries sont noires ou brunes, et "dilués" lorsque les stries sont de couleur pastel (agate et isabelle).
    Parmis les mutations de couleurs, on trouve donc: le jaune, blanc, orange, isabelle, rouge, agate, brun, noir ou noir-brun, mosaïque, pastel, opale, ino, satiné, ailes grises, topaze, eumo, onyx, cobalt, jaspe.

    Quelques mutations de couleurs:


    jaune intensif et blanc


    rouge et rouge isabelle


    mosaïque jaune et mosaïque rouge


    agate opale et vert


    Lisard (qui n'est pas vraiment un canaris de couleur mais plutôt un canaris à dessins, c'est le seul de sa catégorie)


    Les canaris existent également sous diverses formes, ils sont appelés "canaris de posture".
    Il existe 3 groupes:

    les bossus (ils sont assez fragiles):


    Bossu belge et Gibber italicus


    Hoso japonais et Scotch fancy


    les frisés


    Frisé parisien et Frisé padovan


    Frisé du nord et Frisé du sud


    et les non bossus à plumage lisse


    Huppé allemand et Lancashire


    Gloster consort blanc et Gloster coronna panaché


    Border fancy jaune et Crested norwich


    Yorkshire panaché


    Certains canaris ont rigoureusement été sélectionnés pour la beauté de leur chant. Il existe plusieurs variétés de canaris de chant, chacune ayant une mélodie typique:
    -le Hartz ou Hartz Roller, qui émet un "r" roulé combiné avec les sons [u], [o] et [ou], il a la particularité de chanter le bec fermé, le cou tendu et la gorge gonflée. Ce canaris se trouve dans les variétés de couleur jaune, vert ou panaché,
    -le Malinois, dont le chant est plus saccadé mais reste assez doux, il fait penser à des bruits d'eau qui goutte ou qui ruisselle sur des rocher. Le Malinois est jeune pâle et est un peu plus élancé que le canaris de couleur,
    -le Timbrado, encore peu connu, son chant rapelle le tintement de clochettes. Il émet des tonalités métalliques et assez rythmiques, il chante plus fort que le Hartz mais moins fort que le Malinois. Le Timbrado est petit (12 cm), vert aux pattes brune et son bec est assez court.

  • Comportement: le canari a du caractère. En groupe, il y a toujours un mâle dominant qui ne cesse de harceler les autres pour faire valoir son autorité. Il est ,de ce fait, préférable de les maintenir en couple, notamment en période de reproduction, sous peine de les voir s'affliger se sérieuses blessures, pouvant mener jusqu'à la mort. Le canari est un oiseaux vif et enjoué, il chante assez souvent, surtout par jour de beau temps (les canaris de posture, de par leur forme ou leurs plumes, sont en général plus calmes). Il reconnait assez bien celui qui le nourrit chaque jour et répond volontiers à son soigneur par de petits piaillements spécifiques. C'est un oiseau qui aime se baigner, il est nécessaire, pour son bien-être, de lui fournir une petit baignoire hebdomadaire avec 2/3 cm d'eau propre. Le mâle courtise la femelle avec son chant, il l'aide à construire le nid et s'occupe également de la nourrir durant la couvaison. Plus tard, il s'occupe également des oisillons et les nourrit en alternant avec sa compagne.

  • Particularités: le canari peut s'hybrider avec de nombreuses espèces de fringilidés, notamment avec le chardonneret élégant (on nomme cet hybride un "mulet", il est stérile), le tarin rouge du Vénézuéla (c'est ainsi que l'on a introduit la couleur rouge chez le canari), le tarin à tête noire, le bouvreuil pivoine, le verdier, la linotte, le venturon...



  • Type de cage: rectangulaire de préférence (les cages rondes sont esthétiques mais stressantes pour les oiseaux), l'idéal est de maintenir les oiseaux en volière où ils bénéficient de plus de liberté et peuvent réellement voler (le vol est bénéfique à la santé et au moral de l'oiseau). La cage minimale pour un couple est de 90 cm de long, 40 cm de large, 50 cm de hauteur. Le canari n'est pas un oiseau solitaire, toutefois si vous devez isolé un individu, la cage doit faire au minimum 60 cm de long, 40 cm de large, 50 cm de hauteur.
    L'emplacement de la cage ou de la volière est primordial, elle doit être impérativement à l'abri des courants d'air et se situer dans une pièce lumineuse (la durée de luminosité et le soleil ont une réelle influence sur l'état sanitaire des oiseaux, cela influence notamment la période de reproduction).
    Il faut également prévoir un accès aisé et des protections anti-éclaboussures car les oiseaux projettent graines, sable, plumes et autres détritus en dehors de la cage.
    Attention à ne pas placer vos oiseaux trop près des fenêtres (coups de chaud ou froid, ou en plein soleil), ni des chauffages (changement brutal de température). La cuisine et la salle de bain sont également à éviter (fumées, vapeur d'eau et humidité sont très néfastes pour les oiseaux), ainsi que les chambres car c'est un excellent chanteur!


  • Équipement et accessoires: perchoirs (compter le double du nombre d'individus de la cage) placés le plus haut possible et en quinconce (pour éviter que les oiseaux ne se défèquent dessus), balançoire (cela renforce l'équilibre des oiseaux), baignoire, mangeoires et abreuvoirs, râtelier à salade, porte biscuits, nid (uniquement pour la reproduction)...


  • Alimentation: la base de l'alimentation est composée d'un mélange de graines à base d'alpiste, de niger, de millet, de colza, de gruau d'avoine, de navette, de chènevis et de lin. Certains éleveurs préfèrent toutefois un mélange sans navette (graine assez grasse).



    Mélange pour canaris standard



    Mélange pour canaris sans navette



    Pâtée d'élevage aux œufs


    Les canaris ne se nourrissent pas que de graines sèches dans la nature, aussi faut-il leur proposer une nourriture aussi riche et variée que possible au moins 1 à 2 fois par semaine, notamment des graines germées (plus riches en vitamines et en minéraux. Faire tremper les graines de niger, soja, tournesol blanc , millet et navette dans de l'eau tiède durant 36 heures, en rinçant les graines toutes les 12 heures puis égoutter et mélanger à de la pâtée pour canaris ou tel quel. Il faut surtout bien les rincer plusieurs fois avant de leur distribuer car les moisissures provoquent de graves troubles intestinaux ), de la verdure, des fruits et des légumes lavés et séchés (mâche, pissenlit, salade verte, plantain, carotte râpée, cerise, prune, raisin, poire, orange, pêche, banane et pomme), de la pâtée d'élevage (aux œufs) ainsi que des protéines animales telles que vers de farine, drosophiles, pucerons, œufs de fourmis, vers de terre et vers de vase. Le millet en grappe peut être distribué à volonté.


  • La mue: c'est une période très éprouvante pour les oiseaux car elle consiste en un remplacement total des plumes (environ 1500) qui représentent environ 10% du poids de l'oiseau. Elle est caractérisée par une certaine fragilité et une perte du chant. Il faut donner des produits riches en acides aminés et en vitamines, ainsi que de la pâtée d'élevage (attention, la pâtée colorante et les colorants doivent être distribués avant le début de la mue).
    Elle dure généralement de 6 à 8 semaines, se déroule une fois par an et commence en général après la fin de la période de reproduction (au mois d’août ou parfois fin juillet). La mue commence par les plumes des ailes (les rémiges), puis celles de la queue (les rectrices), celles du corps (plumes de couverture) et enfin celle de la tête.
    C'est la diminution de la durée de luminosité (rétrécissement des jours) et la baisse de température qui déclenche la mue chez les oiseaux. Aussi, chez les oiseaux élevés en intérieur, il peut arriver qu'une mue anormale apparaisse au début de l'hiver lorsque les températures chutes (entre décembre et février).


  • Reproduction: avant toute chose il est impératif de déparasiter la cage ainsi que les adultes car une attaque de poux est très néfaste aux oisillons et entraine souvent la mort de ceux-ci. On prendra également soin d'incorporer des vitamines à l'eau de boisson ou dans la nourriture, ainsi que des compléments minéraux afin d'apporter le calcium (entre-autres) nécessaire à la femelle pour la fabrication de la coquille des œufs. Attention à ce que les griffes des oiseaux ne soient pas trop longues car elles pourraient s'accrocher aux matériaux du nid et faire tomber les œufs ou les oisillons.

    La période de reproduction dure de février à fin août, mais pour les oiseaux élevés en extérieur, il vaut mieux attendre le mois d'avril afin que les températures soient plus clémentes pour les oisillons. Les éleveurs ont pour habitude de "chauffer" les mâles avec des graines de chènevis et ils provoquent la période de reproduction en augmentant la durée d'éclairage. Les couples formés sont disposés dans des cages dites "d'élevage" (munies d'une séparation) avec le mâle d'un côté et la femelle de l'autre, de façon à ce qu'ils se voient et s'entendent, sans se toucher. Dès que le mâle se met à chanter et que la femelle commence à édifier le nid, on retire la séparation et l'accouplement à généralement lieu tout de suite.

    Le nid est confectionné à l'aide de matériaux que l'on aura prit soin de mettre à disposition de la femelle au préalable (cela s'appelle de la bourre, elle peut être constituée de fils de coton coupés, de fibres de coco, de mousse végétal, de morceaux de laine, de foin ou de poils d'animaux, que la femelle recouvrira de petites plumes arrachées de son ventre).

    La femelle pond généralement 3 à 5 œufs mouchetés à raison d'un œuf par jour. Afin d'éviter que les oisillons naissent à 1 jour d'intervalle et évoluent ainsi différemment, on peut retirer les œufs du nid en les remplaçant par des œufs factices jusqu'à la fin de la ponte. Les œufs retirés sont gardés dans une petite boite remplie de graines (pour éviter qu'ils roulent et s'entrechoquent), à température ambiante, et doivent être retournés une fois par jour afin d’éviter que l’embryon ne se colle à la coquille.
    Une fois la ponte terminée, on replace tous les œufs dans le nid, la femelle se charge alors seule de la couvaison et du retournement des œufs. Il faut veiller à ce que la température soit constante (environ 17 à 20°C) et s'assurer que l'air soit humide (poser un bol d'eau près du chauffage, ou vaporiser le pourtour du nid le cas échéant). Si les œufs sont enlevés, la femelle peut pondre à nouveau après 7 jours.
    La couvaison dure 13 jours (parfois jusq'à 15 jours suivant la température de la pièce), le mirage peut s'effectuer à partir du 6ème jour (on regarde l'œuf au travers une lampe-torche, s'il est opaque c'est qu'il est fécondé, s'il est transparent, c'est il ne l'est pas auquel cas il convient de le jeter).

    Le nourrissage des jeunes est assuré par les 2 parents. Il arrive, assez rarement toutefois, que le mâle soit agressif envers les jeunes, il faut alors impérativement l'isoler sous peine de perdre la nichée toute entière. La femelle s'occupera alors seule du nourrissage des jeunes.
    L'alimentation des oisillons est constituée de pâtée d'élevage aux œufs disposées dans une mangeoire indépendante de celle des graines. On peut également ajouter de la pomme. Dans tout les cas, la nourriture doit être changée tous les jours afin d'en garantir la fraîcheur.

    Les jeunes quittent le nid à la 3ème semaine et sont sevré vers 1 mois. Il faut toutefois continuer à leur donner de la pâtée aux œufs car ils ont encore du mal à fendiller la coque des graines. La femelle commence alors à refaire le nid en vue d'une seconde ponte.
    Elle peut ainsi assurer plusieurs couvées à la suite mais il est déconseillé d'en faire plus de 3 par ans car son organisme s'en verra fortement diminué sans oublier que dès la fin de la période de reproduction intervient celle de la mue, période encore plus éprouvante.


    Pour résumer:

    Type de nid: coupelle en osier, rotin, métal ou pvc d'un diamètre de 10 à 13 cm
    Nombre d'œufs par couvée: 3 à 5
    Durée de l’incubation: 13 à 15 jours.
    Baguage: vers le 7 ème jour.
    Sortie du nid: vers le 20 ème jour.
    Sevrage: vers le 30 ème jour.
    Maturité sexuelle:: 9 mois pour ceux nés au mois de juin, 11 mois pour ceux nés au mois de mars.
    Mise à la reproduction: à partir d'1 an




    Femelle canaris couvant ses oeufs




    Gros plan sur des oeufs de canaris




    Oisillons de 6 jours




    Oisillons de 11 jours




    Oisillons de 13 jours




    Oisillons de 18 jours




    Jeune de 3 semaines
Les fiches sont exclusivement réservées au forum "Les Z'animaux et compagnie" ©2010 .

Karine V.
Admin

Messages : 324
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 36
Localisation : 02

http://leszanimauxetcompagn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum