Perruche ondulée et Perruche anglaise (Melopsittacus undulatus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Perruche ondulée et Perruche anglaise (Melopsittacus undulatus)

Message par Karine V. le Ven 30 Juil - 1:08

123456789.123456789.123456789.123456789.123456789.123

123456789.123456789.123456789.123456789.123456789.123

DESCRIPTION
FICHE D'ELEVAGE

  • Nom scientifique: Melopsittacus undulatus

  • Noms communs: Perruche ondulée

  • Origine: Australie (zone semi-désertiques, steppes)

  • Sexage: la femelle est généralement plus grosse que le mâle, à mâturité sexuelle (à 6/8mois) la cire du bec (petite peau qui entoure les narines) est composé d'une seule strate bleue pastelle à bleue foncée chez le mâle alors que chez la femelle, elle est composée de plusieurs couches superposées, roses à brunâtres (en période d'activité hormonale, la cire du bec de celle-ci est plus épaisse et plutôt foncée) .



    Mâle et Femelle


  • Taille adulte: 18 à 24 cm

  • Longévité (moyenne): 12 à 14 ans

  • Mutations: La perruche ondulée à une couleur de base d'un vert lumineux, une face jaune, des facettes bleues, des spots noirs et des stries noires sur le cou, le dos et les ailes. Il existe une variété plus grande dont le port de tête est plus fier: la perruche anglaise. Ces 2 variétés existent en de nombreuses mutations de couleurs: vert foncé, vert olive, ardoisée, grise, bleu clair, cobalt, mauve, violette, arc-en-ciel, cinnamon, opaline, lutino, albino, pie hollandaise, pie australienne, pie danoise, perlée, à masque jaune, à ailes grises, à ailes claires, à ailes en dentelles, full body, blackface, fallow, huppée...


    Quelques mutations :


    Perruche ondulée et perruche anglaise vertes (phénotype sauvage)


    Perlée et Huppée


    Arc-en-ciel


    Lutino et Albino


    Bleu-ciel et Grise


    Pie danoise et Bleue à ailes claires


    Bleue à ailes grises et Violet opaline


    Bleu clair


  • Comportement: dans la nature, les perruches ondulées sont des oiseaux grégaires et nomades. Elles vivent en groupes pouvant compter des centaines d'individus. Il est donc impératif de les maintenir au moins par 2 en captivité. Sociable envers ses congénères, elle ne l'est pas envers les autres espèces d'oiseaux. Il est donc préférable de les maintenir en cage spécifique.
    Doté d'un tempérament vif en enjoué, la perruche ondulée passe des heures à "discuter", jouer, grimper (à l'aide du bec) et se chamailler avec ses semblables. Elle aime également décortiquer et jouer avec divers objets alentours ou même avec la nourriture.
    Les mâles et les femelles se choisissent mutuellement et forment des couples assez fidèles, se disputant parfois de ci, de là, avec les autres sans grande gravité (si l'espace est suffisant). Ce sont généralement les femelles les plus hargneuses. Les rapports sociaux sont très courants et la toilette mutuelle en faisant partie, il n'est pas rare de voir 2 individus de même sexe se toiletter mutuellement.


  • Particularités: la perruche ondulée peut facilement s'apprivoiser sous peu qu'il s'agisse d'individus assez jeunes (tout juste sevrés) et isolés. Les friandises distribuées à la main facilitant la tâche. Certains spécimens imitent les hommes, souvent par ennui, ils peuvent alors dire quelques mots ou siffler de petites mélodies.


    Perruches ondulées sauvages:








  • Type de cage: rectangulaire de préférence (les cages rondes sont esthétiques mais stressantes pour les oiseaux), à barreaux horizontaux (pour satisfaire leur besoin de grimper), l'idéal est de maintenir les oiseaux en volière où ils bénéficient de plus de liberté et peuvent réellement voler (le vol est bénéfique à la santé et au moral de l'oiseau).
    L'emplacement de la cage ou de la volière est primordial, elle doit être impérativement à l'abri des courants d'air et se situer dans une pièce lumineuse (la durée de luminosité et le soleil ont une réelle influence sur l'état sanitaire des oiseaux, cela influence notamment la période de reproduction). Il faut également prévoir un accès aisé et des protections anti-éclaboussures car les oiseaux projettent graines, sable, plumes et autres détritus en dehors de la cage. Attention à ne pas placer vos oiseaux trop près des fenêtres (coups de chaud ou froid, ou en plein soleil), ni des chauffages (changement brutal de température). La cuisine et la salle de bain sont également à éviter (fumées, vapeur d'eau et humidité sont très néfastes pour les oiseaux).

  • Équipement et accessoires: perchoirs (compter le double par rapport au nombre d'individus de la cage) placés le plus haut possible et en quinconce (pour éviter que les oiseaux ne se défèquent dessus), balançoire (cela renforce l'équilibre des oiseaux), jouets, baignoire, mangeoires et abreuvoirs, râtelier à salade, porte biscuits, nid (uniquement pour la reproduction)...

  • Alimentation: la base de l'alimentation est composée d'un mélange de graines à base de millet jaune, rouge et blanc, de gruau d'avoine, d'alpiste, de cardy, de blé (épeautre), de navette, de chènevis, de lin, de riz paddy et de niger. On peu ajouter de temps en temps (en guise de friandises) du tournesol blanc (moins gras que le tournesol strié) ou des cacahuètes (avec modération car très grasses).
    Il est impératif que l'alimentation de la perruche ondulée soit la plus variée possible car elle ne se nourrit pas que de graines dans la nature. Afin d'éviter les carences en vitamines et minéraux, on peut distribuer, à raison de 2 à 3 fois par semaines, des légumes (aubergine, blette, brocoli, carotte, céleri, courgette, poivron, potiron, tomate, ), de la verdure (chicorée, céleris, asperges, épinards, endives, estragon, fenouil, oseille, pissenlit, salade verte, scarole, mâche, cresson) et des fruits (abricot, ananas frais, banane, cerise, figue, kiwi, mandarine, mangue, melon, mûre, orange, pêche, pomme, poire, raisin). La pâtée aux œufs, riches en protéines, est conseillée durant la période de la mue et de reproduction.
    Le millet en grappe est très apprécié (elles adorent le décortiquer) et peut être distribué à volonté.
    Les graines germées sont également riches en vitamines et en minéraux. On peut les faire soi-même et les distribuer 1 fois par semaine (faire tremper les graines de niger, soja, tournesol blanc , millet et navette dans de l'eau tiède durant 36 heures, en rinçant les graines toutes les 12 heures puis égoutter et mélanger à de la pâtée aux œufs ou tel quel. Il faut surtout bien les rincer plusieurs fois avant de leur distribuer car les moisissures provoquent de graves troubles intestinaux ).

    Les aliments à proscrire, car toxiques ou indigestes, sont: le choux, les pommes de terre crues, les haricots verts, le pamplemousse, la rhubarbe, la prune, le citron, et les avocats.


    Mélange de graines pour petites perruches


    Pâtée d'élevage aux œufs


  • La mue: c'est une période très éprouvante pour les oiseaux car elle consiste en un remplacement total des plumes (environ 1500) qui représentent environ 10% du poids de l'oiseau. Elle est caractérisée par une certaine fragilité et une perte du chant. Il faut donner des produits riches en acides aminés et en vitamines, ainsi que de la pâtée d'élevage (attention, la pâtée colorante et les colorants doivent être distribués avant le début de la mue).
    Chez les becs crochus, la mue est constante et dure quasiment toute l'année, cependant on note une période de mue plus abondante qui dure 6 à 8 semaines et commence en général après la fin de la période de reproduction (au mois d’août ou parfois fin juillet). La mue commence par les plumes des ailes (les rémiges), puis celles de la queue (les rectrices), celles du corps (plumes de couverture) et enfin celle de la tête.
    C'est la diminution de la durée de luminosité (rétrécissement des jours) et la baisse de température qui déclenche la mue chez les oiseaux.

  • Reproduction: avant toute chose il est impératif de déparasiter la cage ainsi que les adultes car une attaque de poux est très néfaste aux oisillons et entraine souvant la mort de ceux-ci. On prendra également soin d'incorporer des vitamines à l'eau de boisson ou dans la nourriture, ainsi que des compléments minéraux afin d'apporter le calcium (entre-autres) nécessaire à la femelle pour la fabrication de la coquille des œufs. Attention à ce que les griffes des oiseaux ne soient pas trop longues car elles pourraient s'accrocher aux oisillons.
    La période de reproduction dure de février à fin août, mais pour les oiseaux élevés en extérieur, il vaut mieux attendre le mois d'avril afin que les températures soient plus clémentes pour les oisillons.
    Le nid se présente sous la forme d'une boite rectangulaire en bois ou en plastique, horizontale ou verticale (préférer les nid horizontaux où il y a plus de place au sol), muni sur le dessus, d'une paroi amovible pour surveiller la couvée. Les dimensions du nid préconisées sont les suivantes: 5 cm de diamètre pour l'ouverture (que les parents élargiront à leur guise), 17 cm X 17 cm et 25 cm de long pour les nids horizontaux et 17 cm X 17 cm de côté x 30 cm de hauteur pour les nids verticaux. On peut ajouter une poignée de copeaux de bois non traités à l'intérieur, de façon à garder une humidité constante et éviter que les œufs ne s'entrechoquent en roulant.
    Durant la phase de séduction, le mâle tapote le bec de la femelle en gazouillant, plumes de la tête hérissées. Il la toilette et lui donne la becquée. Il s'excite parfois contre divers objets alentours afin de démontrer sa vivacité. L'accouplement à rapidement lieu et la ponte se déroule environ 1 semaine après celui-ci, à raison d'1 œuf tous les 2 jours. La femelle s'occupe seule de l'incubation ( 19 à 23 jours, 21 jours en moyenne) et du nourrissage des petits, du moins jusqu'au sevrage, période à laquelle le mâle prend le relais.
    L'alimentation des oisillons est constituée de pâtée d'élevage aux œufs disposées dans une mangeoire indépendante de celle des graines. On peut également ajouter de la pomme. Dans tout les cas, la nourriture doit être changée tous les jours afin d'en garantir la fraîcheur.
    Les oisillons naissent nus et aveugles. Ils sont assez fragiles jusqu'à l'apparition du duvet et ne doivent pas être manipulés durant cette période. Pour les nourrir, la femelle prédigère la pâtée aux œufs et produit ainsi ce que l'on appelle le "lait de perroquet" qu'elle redistribue ensuite à chaque oisillon. Ils grossissent ainsi très vite, ouvrent les yeux au 8ème jour et sont complètement emplumés en 2 à 3 semaines (excepté la queue qui met un peu plus de temps à pousser). Ils sortent du nid vers 1 mois mais y dorment encore quelques temps alors que le père continue à les nourrir.
    Dès le départ des jeunes, la femelle se prépare déjà à une seconde ponte. Il est alors temps de remplacer l'ancien nid par un tout neuf et tout propre!
    Elle peut ainsi assurer plusieurs couvées à la suite mais il est déconseillé d'en faire plus de 2 par an car son organisme s'en verra fortement diminué sans oublier que dès la fin de la période de reproduction intervient celle de la mue, période encore plus éprouvante.


    Pour résumer:

    Type de nid: boîte en bois fermée verticale de 17 cm X 17 cm et 30 cm de hauteur, ou horizontale de 17 cm X 17 cm et 25 cm de long, avec une ouverture de 5 cms de diamètre.
    Nombre d'œufs par couvée: 5 à 6 (parfois jusqu'à 12!)
    nombre de couvées préconisées: pas plus de 2 par an
    Durée de l’incubation: 21 jours (19 à 23 jours)
    Baguage: au 10ème jour
    Sortie du nid: vers 1 mois
    Sevrage: vers 6 semaines
    Maturité sexuelle: 6 à 8mois
    Mise à la reproduction: à partir d'1 an



    Perruchons nouveaux-nés


    Perruchons de 5 jours


    Perruchon de 3 semaines



Les fiches sont exclusivement réservées au forum "Les Z'animaux et compagnie" ©2010 .

Karine V.
Admin

Messages: 324
Date d'inscription: 29/08/2009
Age: 34
Localisation: 02

http://leszanimauxetcompagn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum